Salut à tous

Aujourd’hui je vais vous parler du fwiyapen ou fouyapen (fruit à pain). Je commencerai par un peu d’histoire puis les vertus et je terminerai par une petite recette qui vous donnera l’eau à la bouche.

Originaire de Nouvelle-Guinée il y a plus de 3 500 ans, le fruit à pain a été semé dans tout le Pacifique lors des migrations polynésiennes. Étant la base de la nourriture, des dizaines de variétés de fruit à pain ont été sélectionnées et reconnues à partir de la seule espèce : Artocarpus altilis. Donc on le retrouva essentiellement à Tahiti puis dans nos îles. De nombreuses sources explique cette répartition par le fait que ce soit un légume très nourrissant qui était utilisé pour éviter la famine chez les esclaves.

Il a longtemps été considéré comme un produit de second choix, qui était fait pour nourrir les cochons. Mais aujourd’hui on découvre de nouvelle manière de le consommer, des vertus qui restent encore peu connu. Voyons en quelques unes.

Sa vertus la plus connue est son action répulsive naturel contre les moustiques et autres insectes. Brûler la fleur mâle de l’arbre et vous serez débarrassé de ces indésirables.

Chez nous, le fruit à pain sert à faire plusieurs remèdes :

  • On l’utilise en emplâtre contre les brûlures de la peau. (fruit mûr, bien cuit).
  • On s’en sert contre l’hypertension en tisane de popotte, vous sucrée et consommée rapidement.
  • Le latex (petit liquide blanc qui coule le long des fruits murs) est parfois utilisé sur les blessures ouvertes et les démangeaisons. En Polynésie ce latex était utilisé comme colle pour maintenir l’étanchéité des embarcations.
  • La décoction des racines est utilisée comme anti asthmatique, et contre certains troubles gastro-intestinaux de la grossesse, certaines douleurs buccales et dentaires, ainsi que contre certaines maladies de la peau.

Petite anecdote: Le latex blanc qui s’écoule de l’écorce (pas celui du fruit) servait tel quel de gomme à mâcher, ou comme fixateur pour les cheveux. Les hommes l’utilisaient à l’état pur pour plaquer leur cheveux en arrière. Les femmes faisaient bouillir la sève avec du monoï dans une coquille de bénitier avant de l’étaler sur leurs cheveux. Sinon on a le gel en rayon, ici.

Bon maintenant parlons de ma partie préférée, la cuisine 😋😋:

Dans le temps le fruit à pain se préparait bouilli (c’est d’ailleurs comme ça qu’il est le plus souvent cuisiné), rôti ou cuit à l’étouffé ou plus simplement sur un feu de bois ou un bec de gaz. Nos ancêtres, généralement le mangeaient fermenté après conservation pendant plusieurs mois dans des silos de pierre.

De nos jours on le prépare en frites (un délice) et en gratin dauphinois. Depuis peu on trouve de la farine de fruit à pain qui permet de réaliser du pain ou des gâteaux sans gluten.
La popote de fruit à pain confit est une délicieuse confiserie faite à partir de l’inflorescence mâle de l’arbre à pain. Ce bonbon de fruit à pain était très apprécié auparavant, à une époque ou n’existait pas encore toutes les confiseries actuelles et ou on faisait moins attention à la teneur en sucre des aliments.

Bon je ne vous fais pas attendre plus longtemps, voilà une petite recette rapide et facile.

fruit à pain

Ingredients:

  • 600 g de fruit à pain cuit (2 quartiers environ)
  • 200 mL de lait de coco
  • 1 poignée d’herbes fraîches (persil, oignons verts, coriandre…)
  • 1 cc de sel
  • Poivre

Couper le fruit à pain cuit en petits morceaux. Déposer tous les ingrédients dans un mixer. Mixer jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Prélever 1 cs de pâte et former une boule dans votre main, réserver sur une planche à découper. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive ou de coco. Déposer vos boulettes dans la poêle et les aplatir légèrement à l’aide d’une spatule. Faire dorer vos galettes à feu doux pendant 5 min de chaque côté.

Peut se conserver au frigo, dans une boîte hermétique, pendant 3 à 4 jours. Ou au congélateur, crues (avant cuisson), pendant plusieurs mois. Pour cela ranger vos galettes dans une boîte hermétique en plaçant une feuille de papier sulfurisé entre chaque étage. C’est une solution est idéale pour des repas express !

Bonne appétit!!

Suivez nous sur nos réseaux sociaux:

Accueil blogAccueil boutique
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide